jeudi 25 juin 2015

Dossier X1504: Griffon/jaguar - Partie 2


Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence



Partie 2 : Secrets de fabrication




Le même jour, Bureau d’étude de l’usine de Roanne, France.15h03,




Marc CLANO, directeur de l’usine : « Nous voici dans une des zones sensibles de notre usine »




Alexandre AVEN : « Les sécurités de ce bâtiment sont-elles importantes ? »




Marc CLANO : « Oui. Il y a des caméras dans tous les couloirs. Toutes les portes d’accès aux bureaux d’études sont avec un système biométrique. »




Marc CLANO : « Et nous fonctionnons en intranet. Pas de sortie vers l’extérieur pour éviter des piratages  de hackers ou des attaques cyber de pays qui voudraient nous voler nos études, plans ou nous ralentir sur la conception de nos nouveaux véhicules…. C’est ici que nous concevons les futurs blindés de l’armée de terre… »




Ce qui va suivre est réel

Marc CLANO : « Voici le projet Griffon/Jaguar issu du programme « SCORPION » : Ceci consiste à renouveler à partir de 2018 les capacités de mobilités de l’armée de terre française. Ce programme intègre aussi la rénovation du Char LECLERC.»




Marc CLANO : « Voici la vidéo des raisons de ce programme… »




Marc CLANO : « Le premier : le Griffon. C’est le nouveau nom de ce qu’on appelait jusqu’à présent VBMR (véhicule blindé multi-rôle) »




Marc CLANO : « Le voici en taille réelle. Ce sera un 6X6 de la classe des 24 tonnes. A l’inverse du VAB, décliné en 36 versions différentes non interchangeables, il sera limité à six variantes (transport, sanitaire, poste de commandement, observation d’artillerie…), avec un tronc commun à tous les véhicules et des kits interchangeables en fonction de l’usage. »




Marc CLANO : «Un des véhicules se rapprochant le plus du Griffon est le BMX 01 de Renault Trucks Défense"




Marc CLANO : « La cible est de 1.722 véhicules, avec livraison à partir de fin 2018. Ils pourront accueillir deux hommes à l’avant et 8 à l’arrière, au besoin dotés de la panoplie du fantassin FELIN. L'autonomie est de 800 kilomètres et la possibilité d'emport de munitions et de vivres pour 3 jours de combat. Les armes seront téléopérées de sorte à ne plus sortir la tête....»




Marc CLANO : « L’autre équipement est le Jaguar, jusqu’à présent baptisé EBRC (Engin Blindé de Reconnaissance et de Combat). Ce 6X6 de 25 tonnes, qui devrait être commandé à 248 exemplaires, est le remplaçant désigné des AMX 10RC, ERC90 et autres VAB HOT. »




Marc CLANO : « Il disposera d’un canon télescopé de 40mm, et pourra intégrer deux missiles antichars MMP (missiles moyenne portée, 3.500 à 4.000 mètres) de MBDA, les remplaçants du missile Milan. Le programme Scorpion prévoit aussi la rénovation de 200 chars Leclerc, afin de les maintenir en fonction jusqu’en 2040. »




Marc CLANO : « Ces véhicules auront pour point commun leur modularité, mais aussi une autonomie de 800km et 72h en combat. L’objectif fixé aux industriels est une disponibilité de 80%, et 95% en opérations extérieures, quand les ERC90 affichent une disponibilité de moins de 50% actuellement. Une performance inférieure les contraindra à payer des pénalités. »




Marc CLANO : « Le SICS, système d’information commun, permettra aux opérateurs des blindés d’avoir constamment des informations datant de moins de 10 secondes, ce que les militaires appellent « temps réflexe ».




Marc CLANO : « Voici une vidéo du griffon… »




Marc CLANO : « et ici le Jaguar… »




Marc CLANO : « Le Sherpa de Renault Trucks Défense sera certainement le véhicule de liaison intermédiaire...»



Marc CLANO : « L’idée, au-delà de l’équipement de l’armée de terre française, est de viser des ventes hors de France, comme pour le VAB. Ces véhicules seront compétitifs à l’export : ils ont été pensés dans cette perspective. »

Retour à la fiction

Alexandre AVEN : « Et donc les  risques de divulgation sont ici ? »




Marc CLANO : « En effet, l’un des ingénieurs soupçonnés par vos services est un collaborateur qui travaille ici : Pierre DUCOULIN. Il collabore depuis maintenant 14 ans ici. Il fait partie des 3 ingénieurs qui coordonnent toutes les parties techniques d’assemblage du VBCI »

Capitaine CITIZEN : « Merci Monsieur le directeur. Nous vous tiendrons informé de la suite de notre enquête. »




Alexandre AVEN : « Où allons nous maintenant ? »




Capitaine CITIZEN : « Nous allons relever demain matin l’équipe 4 qui est actuellement en surveillance de DUCOULIN… »








1 commentaire:

  1. superbe présentation et le jargon militaire codé, toujours sibyllin, me fait rigoler

    RépondreSupprimer