dimanche 9 août 2015

Le principe de la Classification "Secret Défense"


Le terme « Secret Défense » est utilisé pour définir un niveau d’habilitation d’accès pour des documents gouvernementaux ou militaire qui sont restreint par une loi ou un règlement à un groupe spécifiques pour des raisons de Sécurité Nationale.

Un système de classification est utilisé par les services de Renseignements en France et à l’étranger. Bien que les systèmes de classification diffèrent d'un pays à un autre, la plupart d'entre eux ont des niveaux correspondants à ceux définis ci-dessous

Ce système se divise en 5 termes : 

Très Secret Défense
(Version Anglaise : Top secret)
Le plus haut niveau de classification de l'information. La divulgation publique de cette information pourrait causer un dommage exceptionnellement grave pour la sécurité nationale.

Secret Défense
(Version Anglaise : Secret)
La divulgation publique d'une information classée secret  défense pourrait nuire sérieusement à la sécurité nationale.



Confidentiel Défense
(Version Anglaise : Confidential)
La divulgation publique d'une information classée confidentielle pourrait nuire ou être préjudiciable pour la sécurité nationale.

Diffusion Restreinte
(Version Anglaise : Restricted)
La divulgation publique d'une information classée restreinte pourrait causer des effets indésirables. Quelques pays n'utilisent pas cette classification.

Non Classifié.
(Version Anglaise : Unclassified)
Techniquement, ce n'est pas une classification, mais ce niveau est utilisé pour les documents gouvernementaux dont le niveau de sensibilité ne correspond pas à une des classifications ci-dessus. Ces documents peuvent être lus sans avoir une habilitation spécifique.



Pour la FRANCE 

(issue du Rapport sur le Secret de la Défense Nationale 2015 donné par le SGDSN (Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale Française):


Le "Secret Défense" peut concerner des opérations militaires, la lutte conte le terrorisme, les réseaux criminels ou encore des plans et études liées à des programmes stratégiques.

En 2015, plus de 413.000 personnes habilitées aux documents classifiés dont:
70,3% au Ministères de la Défense,  
12,8% au Ministère de l'Energie
11,6% au Ministère de l'Intérieur
5,3% aux autres ministères

La répartition des documents classifiés au niveau SECRET DEFENSE en 2015 par ministère:
50% au Ministère de l'Ecologie
44% au Ministère de la Défense
4% au Ministère de l'Intérieur
2% aux autres ministères

Pour l'année 2015, 288.334 documents ont été classifiés"Secret Défense"

Un document classé "Secret Défense" peut le rester 100 ans si la sécurité de personnes est en jeu.

Certains documents restent inaccessibles, notamment ceux relatifs à la fabrication d'armes nucléaires, biologiques ou chimiques...

Sources: SGDSN (Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale Française)





La Web série au 1/87 « Secret Défense 1/87 » présente 
de manière totalement fictive 
des situations qui pourraient arriver….




Voici des liens sur différentes sources qui vous permettront de rester attentif 
au Monde du Renseignement :

http://theatrum-belli.org


http://secretdefense.blogs.liberation.fr




http://vocationmilitaire.blogspot.fr




http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense


http://lemamouth.blogspot.fr


http://www.defense.gouv.fr/terre











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire