jeudi 14 juillet 2016

Dossier X1509 - Opération Barguzin - Partie 8


Episode 11: Opération Barguzin


Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence




Partie 8 : L’explication


Résumé de la partie précédente : Alors qu’Alexandre AVEN vient d’avoir un accident où il s’en sort indemne, Peter KINGHORSE, un agent secret britannique vient à son aide. Ils sont poursuivis par 2 grosses Mercedes, les hommes du président du Donbass…


Peter KINGHORSE : « Tu viens de voir le décollage d’un missile balistique russe … Rassure toi, il n’est pas armé de charges nucléaires… »

Alexandre AVEN : « Mais qu’est ce que c’est que ce train ??? »



Ce qui suit est tiré de revues professionnellescomme DSI (Lien en cliquant ici
ou Diplomatie (Lien en cliquant ici)
ou d'information comme "Courrier International"

Peter KINGHORSE : « Tiens ! Voici des photos sur ces trains nucléaires russes qui ont  fonctionné de 1987 à 2005. Ils ont parcouru plus de 400.000 kilomètres et ont procédé au tir d’une trentaine de missiles RT 23 MOLODEST. Le terme en russe de ce train est : «  Боевой железнодорожный ракетный комплекс  » qui signifie «Système de missiles de combat ferroviaire». C’est en quelque sorte un sous marin nucléaire terrestre…»



Peter KINGHORSE : «  Il présente l’avantage d’être beaucoup moins coûteux à mettre en œuvre. Le fait qu’il soit en déplacement permanent en pouvant se déplacer de 1.000 à 1.400 kilomètres par jour comme un train normal, qu’il soit «caché à la vue de tous» et difficile à distinguer de trains ordinaires de marchandises et de passagers qu’il côtoie en permanence sur les voies, en fait une cible très difficile à repérer »



Peter KINGHORSE : « En effet, les MZKT 79221,  les moyens sur roues de lancement de ce type de missiles, sont facilement repérables  par des moyens satellitaires y compris avec les traces qu’ils laissent sur le sol et ne peuvent parcourir au maximum que 300 kilomètres en une journée… »

Alexandre AVEN : « Mais quelle est la portée de ce missile ? »



Peter KINGHORSE : « Le RS-24 est à peu près impossible à intercepter, il atteint une vitesse de l’ordre de mach 20 et a une précision de l’ordre de 50 mètres après un vol de plus de 10 000 kilomètres. »



Peter KINGHORSE : « Ce train devrait transporter six missiles RS-24 capables chacun d’emporter 4 têtes, cela représente 24 têtes thermonucléaires par train capable chacune de rayer une grande ville de la surface du globe. Il devrait commencer à être opérationnel en 2018. 5 sont programmés.»



Alexandre AVEN : « Mais la Russie a signé le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires !!! Il l’engage à ne pas effectuer d’explosion expérimentale d’arme nucléaire ou d’autre explosion nucléaire et à interdire ou empêcher toute explosion de cette nature en tout lieu placé sous sa juridiction ou son contrôle sans distinction de milieu, que ce soit la terre, la mer ou l’air !!! »



Peter KINGHORSE : « Oui, tu as raison Alexandre, Le traité porte sur les armes nucléaires, mais rien ne lui interdit de tester ses moyens pour les transporter et donc les tests sont parfaitement autorisés… »



Retour à la fiction

Peter KINGHORSE : « Ici il n’y a que 2 wagons. Si cela peut te rassurer, il n’y a pas de charge nucléaire à bord du missile qu’ils viennent de lancer… »



Alexandre AVEN : « Oui, mais là, je crois que le message donné par les russes confirme qu’ils ont quelques années d’avance sur le planning … »



Peter KINGHORSE : « Le train nucléaire est la démonstration de la volonté russe de moderniser son arsenal nucléaire et de réinstaller un équilibre de la terreur avec l’occident. »



Peter KINGHORSE : «Les hommes du président IOUCHENKO nous poursuivent toujours… »



Peter KINGHORSE : «  Je vais me débarrasser de nos poursuivants … »



Peter KINGHORSE : « La technique de la queue de poisson marche toujours….»



Peter KINGHORSE : « Tu te rabats très vite devant un véhicule…»



Peter KINGHORSE : « Celui-ci freine pour t'éviter.... Et voilà… »



Peter KINGHORSE : « Une en moins…. »



Peter KINGHORSE : « Plus qu’une … »



Peter KINGHORSE : « Et hop la technique du trou de souris… »



Peter KINGHORSE : « Passer entre 2 véhicules qui roulent et PAF !!! Là aussi le véhicule de derrière freine....  Ça marche à chaque fois… »



Peter KINGHORSE : « Allez maintenant, allons à mon point d’extraction !!! Dans une heure, un bateau nous attend à Marioupol au Sud Est d’ici… »










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire