lundi 14 décembre 2015

Dossier 1512a - Zakouski - Partie 5



Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence





Partie 5 : Danger




Résumé de la partie précédente : La Police belge a remonté la piste de la caisse envoyée depuis la Syrie. Des traces radioactives ont été décelées dans celle-ci. Une ambulance qui se trouvait juste à côté est en cours de livraison dans une caserne en France. Alexandre AVEN et le général DUPONT MARTIN partent pour Paris pour essayer de retrouver cette ambulance… La suite c’est tout de suite…


Arrivée sur Paris, 10h42

Dans la C6 grise
Général DUPONT-MARTIN : « Oui, allo, ici le général DUPONT MARTIN du DPSD. Je voudrais une équipe du RAID ou de la BRI pour perquisitionner une caserne de pompiers dans le 3ème arrondissement…




Général DUPONT-MARTIN : « Comment ? Vous n’avez pas d’équipe. Elles sont toutes sur l’attaque de la Maternelle ??? Quelle attaque ?»

Alexandre AVEN : « Je vais allumer mon portable pour recevoir un journal en direct … »




Lou 44 : « Ici Lou 44 en direct pour TV. Z… »




Lou 44 : « Cela fait maintenant une heure,  que 2 hommes armés de fusils mitrailleurs sont entrés dans cette école maternelle du 3ème arrondissement. La police et les unités spéciales sont arrivées très vite et sont rentrées aussitôt pour trouver les forcenés »




Lou 44 : « Les policiers ont décidé de passer à la technique dite AMOK (Lien en cliquant ici). De nombreux secouristes sont arrivés entretemps. Nous avons encore en mémoire les drames affreux du vendredi 13 novembre 2015…»




Lou 44 : « Nous avons appris que 2 professeurs seraient gravement touchés »




Lou 44 : « mais aucun des enfants n’est blessé… »




Lou 44 : « Nous attendons les officiels… Certainement les ministres de l’Education Nationale et de l’Intérieur pourraient se déplacer pour commenter cette opération… »




Général DUPONT-MARTIN : « Chauffeur, Rendez vous immédiatement à cette maternelle !!! »

Alexandre AVEN : « Vous avez raison. Il y a trop de faits concordants pour une deuxième attaque !!! »




Alexandre AVEN : « Nous arrivons enfin sur les lieux »




Soldat : « HALTE !!! »

Général DUPONT-MARTIN : « DPSD, Général DUPONT MARTIN, Service du renseignement Militaire ! »

Soldat: « OK, passez !!! »




Général DUPONT-MARTIN : « Trouvons les officiers qui coordonnent cette opération !!! »




Alexandre AVEN : « Service du renseignement Militaire ! »




Général DUPONT-MARTIN : « Général Dupont Martin du DPSD. Où en est-on de la prise d’otage dans la maternelle ? »

Inspecteur Paul : « Il y a 2 morts, des instituteurs et les 2 preneurs d’otages ont été abattus. Les enfants sont sains et saufs. Le ministre de l'intérieur ne va pas tarder à arriver… »




Général DUPONT-MARTIN : « Vous pensez que l’ambulance est ici Alexandre ? »

Alexandre AVEN : « Tout à fait… Je pense que si un terroriste l’a fait exploser ici avec les éléments radioactifs dessus, le choc psychologique sera énorme. Et d’autant plus si il y a un officiel comme le ministre de l'intérieur qui est présent et touché… Je vais faire un tour grâce à la photo que nous a donné le carrossier , ainsi que la photo du livreur de l’ambulance…»




Alexandre AVEN : « Bon, aucun véhicule ici… »




Alexandre AVEN : « Une ambulance blanche… »




Alexandre AVEN : « Retournons dans le premier périmètre de sécurité… »




Alexandre AVEN : « Il y a de l’agitation à la barrière… »




Lou 44 : « Ici Lou 44 en direct pour TV Z… »




Lou 44 : « Un cortège vient d’arriver.. ; Certainement un ministre … »




Lou 44 : « Nous allons pouvoir avoir d’autres informations officielles !!! »




Au même instant

Alexandre AVEN : « Ce pompier ressemble à Olivier …  Et si …»




Lou 44 : « Monsieur le Ministre, Monsieur le Ministre, avez vous des informations à nous donner ??? »




Général DUPONT-MARTIN : « Bonjour Monsieur le Ministre de l’Intérieur… Vous devez partir. Nous pensons qu’un deuxième attentat pourrait avoir lieu… Des terroristes sont peut-être autour de nous !!! »










Voici la formation faite dans un Etat Américain, l’Alabama, pour sensibiliser les personnes face à ce genre d’attaque dans l’espoir de limiter le nombre de victimes lors de fusillades.

Vous pouvez retrouver cette vidéo de sensibilisation en anglais sous titrée en français:





Comment sortir vivant d’une fusillade

Courir -  Se cacher -  Combattre
RUN > HIDE > FIGTH



Courir :
S’il y a une sortie tentez d’évacuer
Fuyez, que les autres soient d’accord ou pas
Laissez vos affaires derrière vous
Aidez les autres à fuir si possible
Empêcher les autres de pénétrer dans la zone.




Se cacher :
Verrouillez et/ou bloquer la porte
Mettez votre téléphone portable sur « silencieux »
Cachez vous derrière les gros objets
Restez calme
Votre cachette doit :
Etre hors de vue du tireur
Pouvoir vous protéger s’il tire dans votre direction
Ne pas vous bloquer ou vous empêcher de bouger




Combattre :
Essayez de neutraliser le tireur
Engagez vous physiquement dans l’action
Improvisez des armes
Agissez avec une grande détermination




Lorsque les forces de l’ordre arrivent :
Gardez votre calme et suivez les instructions
Gardez toujours vos mains visibles
Ne les signalez pas et ne les appelez pas
Sachez que les secours médicalisés sont commandés



Vos actes peuvent faire la différence pour votre sécurité et votre survie.
Soyez vigilant et préparé.

Dans le détail :
Et si vous deviez faire face à l’assaut d’un homme armé, il y a 3 mots clé que vous devez retenir pour survivre : Courir, se cacher, combattre…



Des individus dangereux commettent des actes violents. Leurs motivations sont multiples. Les signaux d’alerte peuvent varier…. Mais les effets dévastateurs sont les mêmes et vous devez être préparé au pire…

Si vous deviez survivre à l’assaut d’un homme armé, votre survie pourrait dépendre du fait que vous ayez ou non un plan d’action.
Le plan n’a pas besoin d’être compliqué.
Il y a 3 choses que vous pourriez appliquer qui feraient la différence :

Courir -  Se cacher -  Combattre



Le plus important : si vous ne pouvez pas y échapper, faites quelque chose : essayez toujours de fuir même lorsque les autres insistent pour rester. Encouragez les à vous suivre, mais ne vous laissez jamais vous ralentir pour prendre une décision.



Souvenez vous de ce qui est important : VOUS, et non pas vos objets.

Laissez vos biens sur place et tentez de fuir en sécurité.
Essayer de sortir du périmètre de l’assaut doit être votre priorité numéro 1.

Une fois que vous êtes en dehors du périmètre de l’attaque, essayez de prévenir les autres du danger, et composez le numéro d’urgence.


Si vous ne pouvez pas vous échapper en sécurité, vous aurez besoin de trouver un endroit pour vous cacher.

Agissez rapidement et calmement.
Essayez de protéger votre cachette du mieux que vous pouvez. Eteignez les lumières et si possible, verrouillez les portes.

Mettez votre portable sur « silencieux »
Et si vous ne pouvez pas trouver de pièce sécurisée, essayez de vous cacher derrière de gros objets qui pourraient vous protéger.



Faites votre possible pour rester calme.



En dernier recours si votre vie est en jeu, lorsque vous êtes seul, ou en groupe, COMBATTEZ

Essayez de bien appréhender votre environnement.
Ayez toujours un plan d’action pour fuir.




Sachez que lors d’un tel événement, les victimes sont désignées au hasard.

L’assaut est imprévisible, et peut se produire rapidement.




Les premiers secours sur place ne sont pas là pour faire évacuer ou secourir des blessés. Ils sont bien entrainés et sont là pour neutraliser le tireur.








2 commentaires:

  1. Très didactique ta série dis-donc. je retiens on ne sait jamais par les temps qui courent...

    RépondreSupprimer