mercredi 22 avril 2015

Dossier X 1501: Risque N°1 - Suite de la partie 7




Suite de la Partie 7






Général DUPONT MARTIN : «  Allo, vous m’entendez Alexandre. Je n’arrive pas à avoir le responsable du SPHP. Il ne décroche plus son téléphone. Il ne se rend pas compte de ce qui peut se passer… Vous êtes où ? »



Autoroute entre DAX et Bayonne, 15h21

Alexandre AVEN : « On est à moins de 30 kilomètres de Bayonne. Nous y serons dans moins de 20 minutes… »



Général DUPONT MARTIN : «  Dépêchez vous !! Je ne sais pas comment ils vont s’y prendre, mais vous avez certainement raison sur les réelles raisons de l’attentat. Si le président de la République, son premier ministre et le président de l’Assemblée Nationale sont tués, cela créera un bouleversement au sommet de l’ETAT… Les 2 remplaçants par ordre protocolaire de la vacance du Président seraient éliminés et nous ne serions pas ce qui pourrait se passer après…. »



Lou 44 : « Ici Lou 44 pour AFM télé, en direct de la gare de Bayonne… »



Lou 44 : « Nous voyons actuellement le Président de la République serrer la main du président de l’Assemblée Nationale qui a été légèrement blessé lors de l’attentat… »




Lou 44 : « Le premier ministre en veste bleue rejoint le président. Ils sont présents pour condamner cet attentat odieux.  Le dernier bilan est de 8 morts dont le terroriste qui a actionné sa bombe…  Un certain Frank ZYTON, inconnu des services de police et sans famille…»




Lou 44 : « Le préfet des Pyrénées Atlantiques présente au Président, un commissariat mobile qui remplacera celui qui a été détruit dans la gare, le temps que soit refait l’intérieur de celle-ci… »




Lou 44 : « Le président se dirige maintenant vers le podium. »



Lou 44 : « Nous apercevons aussi le président de l’Assemblée Nationale, le maire de Bayonne à gauche du président et le premier ministre...»



Lou 44 : « Le président va commencer son discours… »



15 minutes plus tard

Alexandre AVEN : « ça y est nous sommes arrivés…. »



Policier : « Que se passe –t-il ? »

Commandant CHARLES du GIGN : « Nous devons passer !!! Nous arrivons de Dax… Un risque grave peut arriver…. »

Policier : « Je vais me renseigner… »



Policier : « Laisse les passer Seb, c’est OK !!! »



Alexandre AVEN : « Que de temps perdu…. »



Gendarme : « Nous avons eu PARIS. Nous devons vous montrer le dispositif… »



Commandant CHARLES du GIGN : « Bon, voyons rapidement comment est organisée la sécurité …. »






1 commentaire:

  1. Ah AFM TV une sacrée chaîne d'information qui ne recrute que les meilleurs journalistes, la preuve.
    Très chouette épisode, la tension est à son comble. C'est quoi qui est piégé, le podium?

    RépondreSupprimer